Last Story: Mon premier blog post

Comment ?

Amor Fati

Comment rester droit lorsque tout s’écroule ?

Il y a environ 2000 ans, les premiers stoïciens ont découvert un état d’esprit et un mode de vie profond qui, encore aujourd’hui, ont un impact et une importance dans ma vie. Ce sont eux, les philosophes stoïciens, qui ont identifié les schémas de pensée qui déclenchent des comportements positifs et négatifs. En mettant en œuvre ses principes dans ma vie personnelle et quotidienne, j’ai changé ma façon de penser les obstacles. Lorsque tout autour de nous le monde se transforme: réchauffement climatique, mouvements sociaux, pandémies, confinement, déconfinement. Nous perdons nos repères, nous perdons le contrôle sur les événements. Cela donne peut nous donner le vertige, nous affaiblir. Alors comment rester droit lorsque tout s’écroule ?

Inspiré par les philosophes stoïciens .

Le stoïcisme est une philosophie grecque ancienne (développée par Zeno de Citium vers 300 av.J.-C.) qui nous enseigne le développement de la maîtrise de soi en surmontant les émotions destructrices comme la colère, la dépression, l’anxiété, le stress, la peur et toutes les autres émotions destructrices. Ces principes nous aident à nous concentrer sur ce que nous POUVONS contrôler (événements internes tels que les pensées et les réactions) et à accepter ce que vous NE POUVONS PAS contrôler (événements externes qui sont tout le reste). Pour maîtriser notre vie, nous devons d’abord apprendre à maîtriser notre esprit.

Développé par Friederich Nietszche.

C’est ce qu’illustre la devise Amor Fati (l’amour inconditionnel de son destin) rendu célèbre par Nietszche. En nous invitant à accepter nos destins comme des évènements incontournables et incontrôlables, Nietzsche nous invite a changer le logiciel de nos perceptions. Là où l’homme fuit la réalité et son destin en faisant l’autruche et en fuyant ses responsabilités. Il invite notre esprit a aller au-devant des difficultés de la vie pour mieux se dépasser et se construire. C’est une mécanique de résilience, qui commande d’aimer la réalité dans toute sa diversité. Cela peut être déroutant et contre intuitif, comme manger un citron qui aurait le goût d’une pomme.

«Ma formule pour la grandeur de l’homme est amor fati : que l’on ne veuille rien avoir différemment, ni par le passé, ni par le futur, de toute éternité. Il ne faut pas seulement supporter le nécessaire, encore moins se le cacher – tout idéalisme est mensonge face à la nécessité –, il faut aussi l’aimer…» – Friederich Nietszche

L’exemple de Thomas Edison

L’exemple de Thomas Edinson illustre parfaitement la philosophie de Amor Fati. En décembre 1914, l’usine de Thomas Edison fut détruite par un incendie. En quelques Heures le travail de toute une vie fut partie en fumée. A sa place, la plupart d’entre nous auraient perdu espoir, et auraient été en proie à une dépression. Pourtant trois semaines après l’incendie, Edison réussit à présenter au monde sa nouvelle invention : le phonographe. Thomas Edison a su travailler sur ses perceptions, sur les pensées négatives qui paralysent et illusionnent. Edison a su préparer son esprit à faire face à ce challenge car il est resté focus sur le présent plutôt que sur le passé ou même l’avenir. Nos problèmes sont souvent plus simples à résoudre lorsqu’on accepte le présent. C’est une façon d’aborder son destin avec volonté et courage. c’est une attitude contraire à la passivité.

« Le désastre apporte une chose précieuse. Toutes nos erreurs sont effacées. Je remercie Dieu de pouvoir recommencer à zéro. » – Thomas Edison

Muscler son esprit

A notre niveau comment pratiquer cette approche quotidiennement ? Dans un premier temps Il suffit de chercher à s’améliorer. Prenons un cas pratique comme le sport. Nous aurions pu aussi bien prendre l’exemple des études, ou tout autres activités exigeantes demandant un effort de volonté. Imaginez ! Vous enfilez votre tenue de sport, la nuit tombe, il fait froid. Vous allez courir. Cela ne va pas être une partie de plaisir. rapidement le froid vous glace le bout des doigts, la pluie vous fouette le visage, dès les premiers kilomètres les crampes surgissent sournoisement et freinent vos déplacements. C’est à ce moment-là que vos pensées vous envahissent. elles vous supplient d’abandonner.

Vos pensées vous égraines une à une la liste des bonnes excuses pour vous arrêter. Personnellement cela m’arrive très fréquemment et c’est un effort d’y résister. Alors la première chose à faire est de prendre conscience de ce discours intérieur négatif. Notre véritable adversaire ce n’est ni le froid, ni votre environnement; ce sont nos pensées négatives. Alors je me parle à moi-même et prononce les mots Amor Fati pour me préparer mon esprit à se positionner en mode défi. En reprogrammant mon esprit je change mon système de perception. Les muscles qui me brulent, ma respiration saccadée me signalent que je suis en train de dépasser mes limites. Plus l’inconfort augmente…. plus je dépasse mes limites. Savoir se convaincre que cet inconfort est souhaité car c’est le moment que je souhaite vivre. Tout réside dans notre attitude face aux événements et nos actions qui en résultent. Le problème ne doit pas être perçu comme une excuse à l’immobilisme. Il est nécessaire de stimuler notre esprit pour adopter l’attitude “Défit”, ainsi vos perceptions changeront. Vous verrez que vous développerez un esprit créatif face à ces “défis”.

Et vous? Vous avez des retours intéressants sur ce type de situation ? N’hésitez pas à compléter et à me le faire savoir dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.

This error message is only visible to WordPress admins
This endpoint has been retired

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.

Related posts
Comment ?

Comment tirer avantage du télétravail ?

Comment ?

Comment protéger ses données personnelles

Inscrivez-vous à ma newsletter et restez informés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *